Blog Euroclean 3D

Le blog de la dératisation et la désinsectisation

Les rats peuvent endommager les bâtiments en creusant sous les fondations et en les fragilisant. Ils peuvent également ronger les tuyaux et donc causer des fuites d’eau ou de gaz.
En rongeant des câbles électriques, ils peuvent être responsables d’incendies. Les rats peuvent transmettre de nombreuses maladies par morsure ou à cause des parasites (notamment les puces) qu’ils transportent.
Les rats ne s’attaquent pas à l’homme, en cas de confrontation, ils opteront pour la fuite.

Vous pouvez nous contacter au : 01.43.08.15.17 (Appel non surtaxé)

Le rat gris est omnivore, c’est-à-dire qu’il peut se nourrir d’aliments d’origine végétale ou animale. Il mange environ 10 % de l’équivalent de son poids par jour, soit 30 à 40 grammes.
Ses préférences alimentaires vont vers la viande, les fruits et les céréales ; soit à peu près le même régime alimentaire que l’homme.

En ville, les rats cherchent avant tout leur nourriture dans les déchets humains et dans les réserves de denrées. A la campagne, ils se nourrissent dans les réserves de grains emmagasinées à des fins agricoles.
Le rat gris est extrêmement prudent lorsqu’il découvre une nouvelle source de nourriture.

Il peut attendre plusieurs jours avant d’y goûter. Souvent, un seul individu de la colonie se dévoue et goûte seul le nouvel aliment. Si celui-ci s’avère dangereux, le reste du groupe n’y touchera pas.

Vous pouvez nous contacter au : 01.43.08.15.17 (Appel non surtaxé)

rat

Le rat gris vit généralement dans les espaces urbains, près des hommes. S’il se disperse parfois dans les espaces ruraux autour des agglomérations, il revient généralement dans les bâtiments pour s’abriter du froid en hiver.
Ce rongeur a une prédilection pour les lieux humides, notamment les égouts d’où ils tirent leur surnom de « rat d’égout ». Les animaux peuvent aussi creuser des galeries et des terriers sous les bâtiments et habitations.

Il construit un nid, garni de débris végétaux et d’autres éléments de récupération. Ce nid comporte plusieurs sorties afin de lui permettre de fuir plus facilement en cas de danger. Dans la nature il vit dans des terriers .

Vous pouvez nous contacter au : 01.43.08.15.17 (Appel non surtaxé)

rat

Le rat gris a une activité nocturne ou crépusculaire, c’est-à-dire qu’il sort la nuit. Il ronge tout ce qu’il trouve : carton, papier, plastique et même câbles électriques.
Le gras gris possède une société hiérarchisée. Il vit en groupes dirigés par un mâle dominant. Chaque groupe est constitué d’environ 40 à 60 individus, les plus grands groupes pouvant compter jusqu’à 200 rats. Les membres d’un groupe s’identifient par une odeur distinctive.
La communication se fait par des attitudes corporels, des cris et des ultrasons inaudibles pour l’homme.

Les rats sont des animaux extrêmement prolifiques, leur maturité sexuelle est atteinte à 2 mois  mois.

Une rate peut donner naissance à une soixantaine de petits par an ses portées sont de 7-12 ratons 8 à 10 ratons. Les mâles peuvent s’accoupler avec plusieurs femelles et les femelles avec plusieurs mâles.

La durée de gestation est d’une vingtaine de jours.

Les ratons naissent aveugles et pèsent à peu près 5 grammes.

Vous pouvez nous contacter au : 01.43.08.15.17 (Appel non surtaxé)

File:Street-rat.jpg

Vous pouvez nous contacter au : 01.43.08.15.17 (Appel non surtaxé)

rat

L’autre atout du rat est la fécondité de la femelle. Théoriquement, elle peut mettre au monde jusqu’à douze petits toutes les quatre semaines.
En pratique, elle en met au monde 24 en moyenne par an.
Cette fécondité galopante compense la faible espérance de vie du rat qui ne dépasse pas deux ans.

C’est une mère attentive qui prend grand soin de ses rejetons qui naissent nus et aveugles. A 14 jours, les jeunes ouvrent les yeux et commencent déjà à explorer leur environnement. Dès 7 semaines, ils sortent des égouts.

Lorsqu’elle n’élève pas ses petits, la femelle délaisse son nid douillet où elle vit toute l’année pour en construire un plus grand. Dans les égouts, ce nid est aménagé dans le béton en utilisant toutes les ressources disponibles : végétaux, détritus, papiers froissés ….

Le surmulot a ses habitudes que les jeunes apprennent très vite. Un individu suit toujours le même chemin et sort toujours par les mêmes bouches d’égouts. Il connaît par cœur les passages et souterrains.

C’est un apprentissage important pour les jeunes. En effet, la nature tue plus de rats que l’homme. En cas de pluie continue, une inondation des égouts provoque une hécatombe. Le seul moyen pour le rat de s’en sortir est de se faufiler le plus rapidement possible vers la sortie la plus proche.

L’homme, face à cette invasion, emploie des pièges et des poisons. Autant dire que tous ces stratagèmes guerriers sont inefficaces.
Le rat développe rapidement une immunité contre les poisons et les survivants la transmettent à leur descendance.
Ils sont trop intelligents pour se laisser facilement tuer par des pièges classiques. De toute façon, pour un rat tué, il y en a 100 qui naissent.

Vous pouvez nous contacter au : 01.43.08.15.17 (Appel non surtaxé)

rat

Le surmulot est l’un des mammifères les plus adaptables au monde. Grâce à une alimentation diversifiée et à une résistance aux variations climatiques, il se reproduit et se défend contre tous ses prédateurs. Quand il envahit un territoire occupé par une autre espèce de rats, le surmulot prend toujours le dessus.

C’est un grimpeur remarquablement agile. Sa queue que nous trouvons si laide lui sert de balancier. Pour un surmulot, rien de plus facile que de faire l’équilibriste sur une corde à linge afin de franchir un vide et s’introduire là où il sait que des mets délicats l’attendent.

De même, il nage dans les conduits des toilettes et entre dans les maisons par les tuyaux de plomberie. En clair, ne soyez pas étonné si une tête de rat se profile au-dessus de l’abattant de vos WC.

Le rat est un grand voyageur à la curiosité insatiable. Il nous ressemble d’ailleurs beaucoup sur ce point. Il s’est infiltré dans les cales des navires et a ainsi colonisé le monde et à l’occasion apporté la peste en Occident.

Mais, aujourd’hui, notre surmulot emploie des transports plus rapides. Ce sont des passagers aériens clandestins. Les compagnies aériennes doivent vérifier régulièrement leurs avions et en débarrasser ces passagers indésirables.
On a même retrouvé des rats qui dormaient tranquillement dans le cockpit d’un jet.

Il est vrai aussi que nous encourageons le rat dans ces grandes explorations. Une navette spatiale a déjà emporté six rats en orbite.

Vous pouvez nous contacter au : 01.43.08.15.17 (Appel non surtaxé)

Depuis toujours, l’homme mène un combat acharné pour exterminer ce rat. Comment cet animal a-t-il donc pu, non seulement survivre mais surtout prospérer au point que l’on compte plus de rats que d’hommes dans une ville.

La clé de cette réussite réside dans plusieurs facteurs. Tout d’abord, le rat d’égout est un athlète accompli.
Il peut faire un bond de près de 2 m, nager pendant 72 heures et courir le 100 m en moins de 10 secondes !

Ce rat a su exploiter toutes les ressources de son nouvel environnement urbain. Les égouts, frais l’été et chauds l’hiver, constituent un refuge idéal.
Grâce à la proximité des humains, ces égouts sont régulièrement alimentés en déchets divers. Un rat mange tout : du savon, du carton, du cuir, du bois, des restes de nourriture ….

Le rat n’est pas un monstre vorace, c’est simplement un rongeur. Les dents d’un rongeur poussent continuellement. Ils doivent donc ronger en permanence pour survivre.
Il ne faut pas oublier qu’avant de squatter nos villes, le surmulot comme tous ses cousins vivait à la campagne et se nourrissait de graines et de céréales.

Avec le modernisme, le rat a pris goût aux fils électriques et aux fils du téléphone. Cette détestable habitude a déjà provoqué la perte des archives informatiques d’une grande banque et a interrompu une chaîne de montage de voitures.

Vous pouvez nous contacter au : 01.43.08.15.17 (Appel non surtaxé)

Lorsque la nourriture est abondante, les rats se reproduisent très rapidement.
Un couple de rats reproducteurs génère, dans une vie, environ 5 portées par an. Une portée compte souvent 5 à 12 ratons, soit 60 rats par an.
La durée de gestation du rat est de 20 à 24 jours.

Vous pouvez nous contacter au : 01.43.08.15.17 (Appel non surtaxé)

rat

Le rat d’égout grignote en permanence pour sa survie. Ses dents poussent sans cesse.
Il peut ronger presque tout : le bois, le plastique, certains aciers (boîtes de conserve), le cuivre qui se trouve dans les câbles électriques, le plâtre, etc.

Il laisse donc des traces derrière lui. Ses déplacements sont bruyants, il émet de petits cris aigus.

Le rat dépose un grand nombre de crottes après ses passages. Il les dépose le long des murs, à proximité de la nourriture qu’il consomme. Un rat produit environ 25 000 crottes par an !

Ses galeries se reconnaissent aux trous fraîchement creusés, le long des bâtiments, dans les caves en terre battue, etc. Le rat laisse parfois sur son passage des traces de gras, déposées par son pelage sale et huileux.
Son odeur musquée et tenace indique à coup sûr une infestation.

Vous pouvez nous contacter au : 01.43.08.15.17 (Appel non surtaxé)