Blog Euroclean 3D

Le blog de la dératisation et la désinsectisation

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Vingt départements, notamment situés dans le sud de la France, sont placés en vigilance rouge au moustique-tigre. 21 autres sont classés en vigilance orange.Aperçu en métropole pour la première fois en 2004, le moustique tigre n’en finit plus de gagner du terrain. Pour preuve 20 départements ont été placés jeudi en vigilance rouge au moustique tigre, considéré comme « implanté et actif ».Parmi les concernés figurent les Alpes?Maritimes, les Bouches?du?Rhône, le Var, les Alpes?de?Haute?Provence, le Gard, l’Hérault, le Vaucluse, le Lot?et?Garonne, les Pyrénées?Orientales, l’Aude, la Haute?Garonne, le Rhône, l’Ardèche, la Drôme, l’Isère, la Gironde, la Haute?Corse, la Corse?du?Sud, la Saône?et?Loire et la Savoie indique le site de Vigilance Moustique. Deux tiers des départements français concernés Par ailleurs, 21 départements (lire encadré) sont également classés en « orange ». Celle-ci concernant les zones où le « moustique tigre a été intercepté ponctuellement dans les années passées ». Ajoutés aux 28 départements concernés par le dispositif de veille entomologique, près de deux tiers de l’Hexagone (69 départements) sont concernés par la présence du moustique tigre.

Résultat de recherche d'images pour "moustique"

VIDEO : 10 ans de progession du moustique tigre en France

Surveillé de près, l’insecte, qui peut transmettre plusieurs maladies notamment lechikungunya et ladengue, inquiète particulièrement les autorités. Ainsi, la Direction Générale de la Santé (DGS) a, le 1er mai dernier déclenché le plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue. Objectif?: mobiliser le grand public à participer à la nécessaire « veille citoyenne » contre le moustique tigre. Grâce à un site dédié, les citoyens peuvent signaler, dès qu’ils l’observent, la présence du moustique tigre.Les départements placés en vigilance orange sont la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, la Seine-et-Marne, l’Yonne, la Côte-d’Or, le Jura, l’Ain, la Haute-Savoie, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Loir-et-Cher, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Alpes, le Tarn, l’Aveyron, la Lozère, la Haute-Loire, la Charente-Maritime, la Vendée, les Deux-Sèvres et Paris.

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Par jugement en date du 16 mars 2017, Caen-la-Mer Habitat a été condamné à verser 5?189?€ à une de ses locataires. Cette dernière avait saisi la justice en raison de la présence de cafards dans son logement. L’arrêté de la deuxième chambre civile de la cour d’appel de Caen est tombé le 16 mars 2017. Par ce jugement, la juridiction a pris la décision de condamner le bailleur social Caen-la-Mer Habitat à verser 5?189?€ à une de ses anciennes locataires.

Résultat de recherche d'images pour "cafard"

Plus de 10 fumigations pour rien Le logement, situé rue de Sully, à Caen, dans lequel cette femme habitait avec sa famille, était infesté de cafards. Une infestation ancienne qui a résisté à plus d’une dizaine d’opérations de fumigation. La locataire avait saisi la justice (le juge des référés du tribunal d’instance de Caen) dès le 10 mars 2016. Ce juge avait condamné Caen-Habitat (devenu ensuite Caen-la-Mer Habitat) à payer ces 5?189?€ à la locataire pour le préjudice subi le 28 avril 2016. La cour d’appel de Caen a donc confirmé cette ordonnance.

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Une locataire a obtenu gain de cause devant la cour d’appel de Caen, le 16 mars 2017. Elle avait attaqué son bailleur social en raison de la présence de cafards dans son logement. 10 mars 2016. Voilà maintenant cinq ans qu’une femme loue un logement, situé rue de Sully, à Caen. Elle et sa famille vivent dans cet hébergement appartenant à Caen-la-Mer Habitat, quasi en permanence infesté de cafards. À tel point que onze opérations de fumigation ont déjà été réalisées pour tenter de mettre fin à cette invasion. En vain. Excédée, cette femme, aujourd’hui âgée de 36 ans, décide de saisir la justice. Le dossier ne traîne pas. Le 28 avril 2016, le juge des référés du tribunal d’instance de Caen décide de condamner Caen-la-Mer Habitat (Caen Habitat à l’époque des faits) à verser 5?189?€ de provision à la locataire, en raison du préjudice subi. Sous le matelas du bébé Le bailleur social ne l’entend pas de cette oreille. Et décide de faire appel de cette ordonnance le 18 mai 2016. Le dossier est revenu devant la deuxième chambre civile et commerciale de la cour d’appel de Caen, le 26 janvier 2017. La cour a rendu sa décision le 16 mars 2017. Elle a condamné Caen-la-Mer Habitat à verser les 5?189?€ à la locataire, ainsi que 1?500?€ au titre des frais de justice. «?Il n’apparaît pas excessif de chiffrer à 5?189?€ le coût minimal de remplacement du mobilier et de l’électroménager,

Résultat de recherche d'images pour "cafard"

pour une famille de six personnes?», indique la cour dans son arrêt. Les factures produites par la locataire et les constatations d’un huissier de justice avaient confirmé «?la présence de cafards dans le sèche-linge, le réfrigérateur-congélateur, dans les charnières des meubles, sous le lit des enfants, sous le matelas du bébé et, d’une manière générale, dans tous les appareils électriques dont sortent des cafards dès qu’on les secoue?». Obligation d’un logement salubre Dans son jugement, la chambre civile dédouane totalement la famille?: «?Caen-la-Mer Habitat ne démontre pas que ce sont les conditions d’occupation du logement par Mme A. et sa famille, et notamment une insuffisance d’entretien, qui seraient la cause de l’apparition et de la multiplication des cafards.?» Et, comme l’a souligné la cour d’appel, le bailleur social apprendra, s’il ne le savait pas déjà, qu’il a «?l’obligation de mettre un logement salubre à disposition de son locataire?» .

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Une énorme opération de désinsectisation a débuté lundi dans deux immeubles du quartier Nantes-nord. Des punaises de lit ont envahi insidieusement deux tiers des logements. C’est l’heure de faire le point. Tour Québec, dans un logement transformé en local technique, les chasseurs de punaises ont retiré leurs combinaisons et leurs masques, rangé leurs bidons. Ils peuvent souffler. La mission du jour a été remplie. Depuis lundi, l’équipe traite un palier par jour, soit sept appartements. Une vaste opération anti-nuisibles déclenchée par la prise de conscience de Nantes habitat, le bailleur social, qu’il se passait quelque chose de pas très normal dans deux des tours Québec du quartier-nord. Difficile de dire depuis quand les punaises de lit se sont mises à migrer en douce d’un sommier à l’autre. Au moins depuis un an et demi, période à laquelle Nantes habitat a reçu des plaintes allant crescendo. Loïc L’Helgoualc’h, co-gérant de Bug busters, l’entreprise nantaise en charge de l’éradication, pense que les bestioles se baladent d’une cloison à l’autre depuis… six ans. « Des punaises de lit, il y en a partout, même dans les hôtels. On peut en ramener notamment dans ses bagages au retour d’un voyage », signale Gérard Allain, responsable de l’agence Cartier de Nantes habitat.

Résultat de recherche d'images pour "punaise de lit"

Sauf que les punaises ne migrent pas spontanément. « Ici, elles semblent s’être répandues par les parties communes et les gaines techniques. » L’intervention, donc, risque d’être un rien complexe.
Deux tiers des logements touchés
« Ça va encore », estime Jérôme, 20 ans, qui ne savait pas trop à quoi s’attendre avant de partir à la chasse. « Le plus difficile : enlever les taches des insectes sur les murs et au plafond. Parfois, on tombe sur des nids. »
Depuis mardi, Jérôme traque la punaise. Il est l’un des 18 intervenants recrutés par les associations de réinsertion Solidarité-emplois et Soc emplois et services, qui épaulent les neuf salariés de Bug busters. Il faut bien tout ce monde-là pour traiter les 199 logements des deux tours Québec. Même si tous ne sont pas concernés. D’après Nantes habitat, deux tiers des appartements seraient touchés. « Une dizaine de logements sont très fortement infestés. Le reste, entre un peu et moyennement », nuance Gérard Allain.
Mais pas question de prendre le moindre risque. Chaque appartement, passé au peigne fin, fait l’objet d’un diagnostic poussé, avant tout traitement. Une pointe de pédagogie aide aussi. « On demande aux gens de laver le linge, passer l’aspirateur, écarter les meubles des plinthes, déhousser les canapés… Ça rend notre tâche plus facile et plus efficace », explique un intervenant. Traitements plus doux
Hier après-midi, dans leur combinaison blanche, les techniciens ne passaient guère inaperçus dans les couloirs. Pas de paranoïa palpable chez les habitants, plutôt quémandeurs d’infos. « Les punaises de lit ne transmettent pas de maladie. Le seul inconvénient est qu’elles sortent la nuit pour piquer les dormeurs », rappelle Gérard Allain.
Incommodée, une femme enceinte s’inquiète de l’odeur dégagée par l’insecticide qui vient de sévir chez des voisins. « Ne vous inquiétez pas, ça ne va pas durer, la rassure Loïc L’Helgoualc’h.Jusqu’à encore quelques années, on utilisait des insecticides au DTT, très costauds et très efficaces, avec lesquels on traitait aussi les cafards. Ils sont interdits : leurs molécules sont dangereuses. Aujourd’hui, on utilise des traitements plus doux. » Qui, par mesure de sécurité, seront répétés à deux reprises dans les semaines qui suivent, histoire de ne laisser aucune chance aux larves. « On surveillera aussi les logements à l’année. » Les punaises de Québec ont du souci à se faire.

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Lorsqu’elles envahissent un appartement, il n’est pas simple de s’en débarrasser. Réapparues dans les années 1990, elles s’installent plutôt dans les grandes villes. Caroline n’en peut plus. À 37 ans, cette jeune femme originaire de Normandie, qui a repris des études, loge aux Agapanthes, l’une des résidences étudiantes de Strasbourg. Or, sa chambre est infestée de punaises de lit depuis le mois d’avril. « J’ai eu des piqûres sur le corps. Je ne dors plus la nuit », raconte-t-elle, alors qu’elle s’apprête à passer des concours.

Résultat de recherche d'images pour "punaise de lit"

Et elle n’est pas la seule dans ce cas. Le Crous (Centre régional des œuvres universitaires) qui gère ces logements, a installé plusieurs coffres congélateurs où les étudiants peuvent stocker leurs vêtements et objets infectés. La congélation (à -20 °C) constitue l’un des moyens de lutter contre ces insectes. Mais leur élimination n’est pas totale.« Au début, la chambre a été traitée. Mais les …

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Tout part d’une histoire banale. Après deux ans d’attente, Souria Grandi se voit proposer un logement social par Atlantique habitations, allé de Penfeld, du côté de Bois-Saint-Louis : « Le logement est fonctionnel. J’ai donc accepté. » L’état des lieux se fait en fin d’après-midi. Quelques jours avant d’aménager, la nouvelle locataire entreprend de faire le ménage, lorsqu’elle découvre des bêtes disséminées un peu partout : « J’ai pensé que c’était des cafards. » Mais le jour de l’emménagement, le verdict tombe : l’appartement est infesté de punaises de lit. Elles sortent des murs, des plinthes, des interrupteurs, des prises, du plafond. « J’étais en état d’hystérie, j’en avais partout sur moi. J’ai dû dormir dans la baignoire pendant trois jours, car je ne voulais infester personne », explique Souria Grandi, encore sous le choc. Après des gazages, inefficaces, et plusieurs courriers recommandés, elle est relogée dans un appartement d’urgence, qu’elle juge insalubre, au vu des sols sales et des appareils électroménagers hors d’état de fonctionnement.

Résultat de recherche d'images pour "punaise de lit"

Un fléau méconnuDepuis, la société Bug Busters a effectué trois interventions de désinfestation dans l’appartement. Loïc L’Helgouac’h, son gérant, assure que deux interventions anti-punaises de lit avaient déjà eu lieu fin novembre, avant la rénovation complète de l’appartement : « C’est un fléau qui touche beaucoup de gens et qui n’est pas connu. Les punaises se cachent dans les anfractuosités et peuvent rester en stabulation pendant plus d’un an. On met beaucoup de temps à s’en rendre compte et Atlantique habitations ne pouvait pas savoir qu’elles étaient toujours présentes lorsque l’appartement a été reloué. » Au-delà du préjudice moral et physique, qui lui vaut d’être sous neuroleptiques et médicaments anti-allergies à cause des produits chimiques, le préjudice financier est conséquent pour Souria Grandi, qui a d’ailleurs fait une demande de relogement Le directeur général d’Atlantique Habitations, Jean-Marie Baguet, se dit soucieux du bien-être de ses locataires et s’engage à « rembourser tous les frais de vêtements neufs et de pressing, ainsi qu’à reloger madame Grandi, dès le 1er mars ».

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Plusieurs quartiers de la ville de Stains (Seine-Saint-Denis) ont été envahis par les punaises de lit. Le phénomène touche aussi bien les bâtiments publics que particuliers, où l’insecte a colonisé les deux tiers des logements sociaux de la ville. Impuissante, la municipalité demande l’aide de l’État.Dans les appartements de Stains (Seine-Saint-Denis), les punaises de lit pullulent. Ces minuscules insectes piquent les habitants dans leur sommeil, leur laissant plaques et boutons rouges sur la peau.

La municipalité de 38?000 habitants est dépassée par le phénomène. Face aux appels de plus en plus nombreux des habitants, le maire a contacté la ministre de la Santé et l’Agence régionale de santé (ARS).

Résultat de recherche d'images pour "punaise de lit"

Près des deux tiers des logements sociaux de la ville sont touchés par ce fléau, rapporte BFMTV.«?On a eu plus de 150 à 200 familles qui nous ont alertées […]. Ça engendre des difficultés financières pour les familles, qui pour beaucoup n’ont pas des grosses fortunes. Ça a un coût financier. Et psychologiquement, c’est extrêmement difficile à vivre?», explique Azzedine Taïbi, le maire PCF de la ville.

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Les confusions ont souvent été fréquentes sur l’identité des Libérateurs. Il s’agissait de la 7edivision blindée britannique et plus précisément du 11e Hussars. « Les rats du désert », comme on les surnommait, sont entrés les premiers dans la localité. Ils sont appuyés par le 1er corps canadien, au-delà de Sainte-Foy-de-Montgommery et l’infanterie écossaise, du côté de Coupesarte. « La route de Saint-Pierre-sur-Dives aurait été plus rapide mais elle était bloquée par des arbres abattus, des mines et des pièges à hauteur du lieu dit Les 5 routes au Mesnil-Bacley. Un char allemand était signalé à Livarot mais l’équipage était ivre. La 7e division britannique a préféré passer par Sainte-Marguerite-de-Viette et Saint-Michel. La Libération du canton n’a pas été aussi violente que les combats de la Bataille de Normandie. Les troupes allemandes, opposées aux Britanniques, couvraient le repli des unités rescapées de la Poche de Falaise et qui repartaient vers la Seine, explique le général Joël Coignard, membre de la Société historique et président de la légion d’honneur de Lisieux. Les Allemands avaient pour mission de retarder plus que d’arrêter les Libérateurs. Livarot a été libérée sans combat d’infanterie ou de blindés. Il y a eu quelques échanges d’artillerie. »

Résultat de recherche d'images pour "rat"

Tout commence le 19 août

La Libération de la ville a commencé le 19 août. Avant de trouver refuge dans les bois, les Allemands ont fait sauter le pont sur la Vie. Yves Blanchet, contremaître à la cidrerie, revêt son uniforme de sous-lieutenant de réserve et va à la rencontre des Anglais qui sont parvenus au pont de la Pipardière sur la route de Lisieux. Vers 16 h 30, une patrouille de reconnaissance entre dans la ville déserte, avec Yves Blanchet sur l’aile du véhicule.
Le dimanche 20 août, à 9 h, les soldats anglais arrivent. Les sapeurs du génie mettent en place un pont Bailey sur la Vie. « À 8 h 50, j’ai encore vu deux motocyclistes allemands qui se sont fait cueillir au bas du bourg. Les Anglais me font ouvrir l’église pour accéder au clocher », a noté le doyen Pelpel dans son registre.
Au château Bisson (Manoir de l’Isle) sont stationnés de nombreux véhicules et d’importantes troupes. Au soir, les Libérateurs songent à prendre la direction de Fervaques mais les bois ne sont pas encore sûrs. « Livarot, notre première ville de quelque importance à être libérée sans casse », écrit le major Verney, commandant des « rats du désert ».

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Dans la gestion de la crise sanitaire, les élus ont privilégié le dialogue tout en réalisant des travaux. Ils ont maintenant décidé de durcir le ton pour éradiquer les rongeurs rapidement.

Depuis deux ans, Danielle se bat contre les rats qui ont envahi sa résidence secondaire (Ouest-France de ce mardi 26 avril). Une lutte au quotidien, accompagnée d’un sentiment d’abandon. Pourtant la mairie tient à préciser qu’elle a conscience du problème et qu’elle est intervenue. « La mairie a distribué des graines anti rongeurs dans un premier temps, puis a pris en charge les interventions du dératiseur par deux fois courant 2015 et début 2016, précise Daniel Goyat, adjoint au maire de La Forêt-Fouesnant, qui a en charge le suivi du dossier. C’est vrai qu’en 2015, il y a surtout eu un certain nombre d’échanges verbaux. »

Pour prévenir le passage des galeries souterraines des rats par la voie publique, la mairie a aussi réalisé un trottoir côté route. « Comme il avait été constaté des entrées de rats par les fondations, nous avons fait réaliser un trottoir de type bi couche le long de l’arrière de la maison », confirme le maire, Patrice Valadou.

Des interventions et des travaux qui montrent en effet que les élus ont bien conscience des problèmes occasionnés par les rongeurs, mais qui restent insuffisant pour Danielle, puisque l’origine de la nuisance, des jardins encombrés de déchets et de gravats, n’est pas traitée.

Résultat de recherche d'images pour "rat"

Depuis ce début d’année, les démarches s’accélèrent. Mi-février, trois propriétaires à proximité ont reçu une mise en demeure de « procéder au nettoyage des jardins dans les meilleurs délais et en tout été de cause avant le 20 mars 2016 ».

Une injonction dont n’ont pas tenu compte les personnes concernées qui ont été invitées à se présenter en mairie le 20 avril dernier.

« Nous avons accordé un nouveau délai jusqu’au 31 mai prochain, précise Patrice Valadou.Ces personnes sont averties que dorénavant toutes les conditions sont réunies pour que nous dressions un procès-verbal pour non-respect du règlement sanitaire départemental. Une infraction punie par une amende de 450 €. »

Des élus qui ont enfin décidé de monter le ton et de durcir leur discours après un temps où la part belle a été faite à l’échange. « Ce souci sanitaire se positionne dans un environnement de voisinage et familial compliqué. Nous avons préféré privilégier le dialogue. »

Après deux ans à subir les rongeurs, il est maintenant grand temps d’agir.

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Patricia Lemaître et Pierrick Perrouin habitent rue des Vergnes, à Saint-Hilaire-de-Loulay, en Vendée. En août 2009, ils ont acheté une maison construite en 1975. Depuis, ils doivent cohabiter avec les rats.

Déjà en février, le couple avait alerté la presse locale sur leur situation. Depuis, aucune solution, ni aide, ne leur a permis de résoudre le cas de cet envahissement de rongeurs.Une vie quotidienne perturbée «?Chaque nuit, les rats reviennent dans les cloisons et dans les combles. Un bruit obsédant qui nous empêche de trouver le sommeil réparateur?», explique Pierrick. Des dératiseurs interviennent régulièrement. «?Mais il reste l’odeur, les asticots, les mouches?!?» Son employeur a accepté de modifier ses heures de travail pour retrouver un rythme de sommeil régulier. «?Je ne dormais plus?!?» Son fils Mathéo, 6 ans,

Résultat de recherche d'images pour "rat"

perturbé par le bruit des rongeurs, a dû quitter sa chambre. «?Mais comment accueillir notre bébé dont la naissance est prévue en août???» La destruction de la cloison de la future chambre a permis de découvrir huit cadavres de rats desséchés Des travaux coûteux Ils sont estimés à 30?000?€. Le couple est conscient que c’est un problème de droit privé. «?Il faut casser toutes les cloisons, remplacer l’isolation détruite par les rats, refaire les canalisations d’eaux usées, refaire la salle de bains, la cuisine…?»

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr