Blog Euroclean 3D

Le blog de la dératisation et la désinsectisation

La légende veut que l’on compte deux rats pour chaque Parisien. Le décompte officiel n’existe pas. Ils sont des milliers à vivre dans les égouts. Au printemps, ils s’aventurent davantage à la surface. C’est là que l’Unité de prévention des nuisances animales intervient.
Les rats en disent long sur les hommes. Ils rat-content notre part d’ombre, notre face cachée. Tapis dans les égouts, les caves abandonnées, ils nous observent, se nourrissent de nos déchets. À Paris, si l’on en croit une récente étude, ils en dévorent plusieurs tonnes par an !
Mais au printemps, ils rêvent aussi de lumière, de nourritures plus fraîches. Alors, lorsque les canalisations craquent, que les tuyaux sont éventrés, ils se faufilent, grattent, grignotent et pointent leur museau par dizaines. C’est là que l’on entend des gens hurler, et le téléphone de la préfecture de police sonner.
Unité spéciale
Depuis onze ans, une unité spéciale a été créée au sein de la direction départementale de la protection des populations de Paris. Elle regroupe des policiers et des fonctionnaires scientifiques et techniques. Leur mission : lutter contre les nuisances animales. Leur emblème : un renard (1).

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

La légende veut que l’on compte deux rats pour chaque Parisien. Le décompte officiel n’existe pas. Ils sont des milliers à vivre dans les égouts. Au printemps, ils s’aventurent davantage à la surface. C’est là que l’Unité de prévention des nuisances animales intervient.

Résultat de recherche d'images pour "rat domestique"

Les rats en disent long sur les hommes. Ils rat-content notre part d’ombre, notre face cachée. Tapis dans les égouts, les caves abandonnées, ils nous observent, se nourrissent de nos déchets. À Paris, si l’on en croit une récente étude, ils en dévorent plusieurs tonnes par an !

Mais au printemps, ils rêvent aussi de lumière, de nourritures plus fraîches. Alors, lorsque les canalisations craquent, que les tuyaux sont éventrés, ils se faufilent, grattent, grignotent et pointent leur museau par dizaines. C’est là que l’on entend des gens hurler, et le téléphone de la préfecture de police sonner.

Unité spéciale

Depuis onze ans, une unité spéciale a été créée au sein de la direction départementale de la protection des populations de Paris. Elle regroupe des policiers et des fonctionnaires scientifiques et techniques. Leur mission : lutter contre les nuisances animales. Leur emblème : un renard (1).

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

0 Commentaire :(

Pas plus de 2 liens par commentaire. Le BBCode n'est pas autorisé.