Blog Euroclean 3D

Le blog de la dératisation et la désinsectisation

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Patricia Lemaître et Pierrick Perrouin habitent au 3, rue des Vergnes. En août 2009, ils ont acheté une maison construite en 1975. Depuis, ils doivent cohabiter avec les rats. Déjà en février (article Ouest-France du 16 février), le couple avait alerté la presse locale sur leur situation. Depuis, aucune solution, ni aide, ne leur ont permis de résoudre le cas de cet envahissement de rongeurs. Une vie quotidienne perturbée « Chaque nuit, les rats reviennent dans les cloisons et dans les combles. Un bruit obsédant qui nous empêche de trouver le sommeil réparateur », explique Pierrick.Des dératiseurs interviennent régulièrement. « Mais ils restent l’odeur, les asticots, les mouches ! » Son employeur a accepté de modifier ses heures de travail pour retrouver un rythme de sommeil régulier. « Je ne dormais plus ! » Son fils Mathéo, 6 ans, perturbé par le bruit des rongeurs, a dû quitter sa chambre. « Mais comment accueillir notre bébé dont la naissance est prévue en août ? » La destruction de la cloison de la future chambre a permis de découvrir huit cadavres de rats desséchés.

Résultat de recherche d'images pour "rat"

Des travaux coûteux Ils sont estimés à 30 000 €. Le couple est conscient que c’est un problème de droit privé. « Il faut casser toutes les cloisons, remplacer l’isolation détruite par les rats, refaire les canalisations d’eaux usées, refaire la salle de bains, la cuisine… » Leur banque n’accepte pas de prêt pour ces travaux, vu leur endettement personnel d’accession à la propriété. « Une maison qui devait déjà rencontrer ces invasions de rats. Mais le vice caché de conformité ne peut être prouvé ! » Des solutions ? Le couple a contacté une dame de l’Oise confrontée au même problème et qui a donné lieu à un reportage sur France 3. Elle pourrait les aider à solutionner cette invasion de rats et a été soutenue par un avocat. « C’est surtout l’aspect sanitaire de notre situation qui nous interroge, ajoute Pierrick. Nous ne pouvons ni quitter cette maison, ni la vendre, et continuer à payer les remboursements de prêts en payant une location. »En attendant une solution, ils sont « désespérés, on essaie toutes les solutions ». Ils attendent toujours une expertise de leur assurance habitation, des subventions d’aide à l’amélioration de l’habitat, un appui de la Direction départementale de la cohésion sociale du service habitat… « On essaie tout pour financer ces travaux mais rien ne bouge ! »

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

0 Commentaire :(

Pas plus de 2 liens par commentaire. Le BBCode n'est pas autorisé.