Blog Euroclean 3D

Le blog de la dératisation et la désinsectisation

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Depuis deux ans, Danielle se bat contre les rats qui ont envahi sa résidence secondaire (Ouest-France de ce mardi 26 avril). Une lutte au quotidien, accompagnée d’un sentiment d’abandon. Pourtant la mairie tient à préciser qu’elle a conscience du problème et qu’elle est intervenue. « La mairie a distribué des graines anti rongeurs dans un premier temps, puis a pris en charge les interventions du dératiseur par deux fois courant 2015 et début 2016, précise Daniel Goyat, adjoint au maire de La Forêt-Fouesnant, qui a en charge le suivi du dossier. C’est vrai qu’en 2015, il y a surtout eu un certain nombre d’échanges verbaux. »

Pour prévenir le passage des galeries souterraines des rats par la voie publique, la mairie a aussi réalisé un trottoir côté route. « Comme il avait été constaté des entrées de rats par les fondations, nous avons fait réaliser un trottoir de type bi couche le long de l’arrière de la maison », confirme le maire, Patrice Valadou.

Des interventions et des travaux qui montrent en effet que les élus ont bien conscience des problèmes occasionnés par les rongeurs, mais qui restent insuffisant pour Danielle, puisque l’origine de la nuisance, des jardins encombrés de déchets et de gravats, n’est pas traitée.

Résultat de recherche d'images pour "rat  noir et blanc"

Depuis ce début d’année, les démarches s’accélèrent. Mi-février, trois propriétaires à proximité ont reçu une mise en demeure de « procéder au nettoyage des jardins dans les meilleurs délais et en tout été de cause avant le 20 mars 2016 ».

Une injonction dont n’ont pas tenu compte les personnes concernées qui ont été invitées à se présenter en mairie le 20 avril dernier.

« Nous avons accordé un nouveau délai jusqu’au 31 mai prochain, précise Patrice Valadou.Ces personnes sont averties que dorénavant toutes les conditions sont réunies pour que nous dressions un procès-verbal pour non-respect du règlement sanitaire départemental. Une infraction punie par une amende de 450 €. »

Des élus qui ont enfin décidé de monter le ton et de durcir leur discours après un temps où la part belle a été faite à l’échange. « Ce souci sanitaire se positionne dans un environnement de voisinage et familial compliqué. Nous avons préféré privilégier le dialogue. »

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

0 Commentaire :(

Pas plus de 2 liens par commentaire. Le BBCode n'est pas autorisé.