Blog Euroclean 3D

Le blog de la dératisation et la désinsectisation

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Comme chaque année, depuis 18 ans, une centaine de jeunes viennent se former à la danse durant un stage organisé par l’International dance Pont-l’Abbé. Parmi eux, de futures étoiles.</P>

Ils sont 98 cette année, provenant de toute la France et de l’étranger, à suivre, pendant une semaine, les cours de danse de sept professeurs émérites.

Lancé par Annik Jane Coatalen, ce stage de haut niveau est parrainé par Violette Verdy, danseuse étoile internationale, née à Pont-l’Abbé et dont l’une des salles du Triskell porte le nom.

Pluridisciplinaire, le stage a pour but, en plus de la recherche du perfectionnement, de faire découvrir de nouvelles spécialités aux danseurs. « C’est important pour leur enrichissement qu’ils puissent goûter à plusieurs disciplines », affirme Jean-Marc Marquerol, président de l’association organisatrice. Ainsi, outre la danse classique, du jazz, du contemporain, du hip-hop et du caractère (des danses émanant des pays slaves) sont proposés.

Résultat de recherche d'images pour "rats"

Démonstration vendredi

Repartis sur trois niveaux, les danseurs, âgés de 11 à 18 ans, suivent jusqu’à six heures de cours par jour. Autant dire que la pratique est intensive. C’est normal, les participants consacrent déjà beaucoup de leur temps à la danse le reste de l’année. Certains sont au Conservatoire de Paris, ou dans de grandes écoles. Ils sont donc ici pour la qualité des enseignements.

« Mais ce stage reste convivial et nous prenons le temps de le personnaliser pour chaque élève », assure Jean-Marc Marquerol. Parmi les professeurs, que des pointures, comme Fanny Gaïda, ancienne danseuse étoile, aujourd’hui professeur de danse à l’Opéra de Paris.

La réputation de ce stage n’est plus à faire, beaucoup d’élèves reviennent d’une année sur l’autre. Vendredi soir, sur la scène du Triskell, ils présenteront le fruit de leur travail. Une démonstration ouverte au public et à ne pas manquer pour les amoureux de la danse.

« Je suis toujours étonné de voir à quel point les élèves, mêmes très jeunes, sont impliqués et concentrés durant les heures de travail », témoigne le président, lui-même ancien danseur et professeur depuis des années. « La représentation de la fin de la semaine leur tient à coeur », conclut-il.

Vendredi 23 août, démonstration de danse, à 18 h 30, au Triskell. Tarif : 5 €.

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

0 Commentaire :(

Pas plus de 2 liens par commentaire. Le BBCode n'est pas autorisé.