Blog Euroclean 3D

Le blog de la dératisation et la désinsectisation

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Depuis plusieurs semaines, ces locataires d’une HLM dans le quartier de Merville, déclarent être envahis par les rats. Une habitante affirme même avoir été mordue.

« Passez devant, moi j’ose pas descendre. » Depuis qu’elle a vu des rats dans la cave, Josiane Le Lorec ne veut plus y mettre les pieds. Elle habite avenue du Général-de-Gaulle, à Merville, dans un immeuble HLM géré par Lorient Habitat.

Il y a un mois, aux alentours du 20 juillet, un de ses voisins s’est retrouvé nez à nez avec un groupe de rongeurs en descendant prendre son vélo dans la cave. Peu de temps après, une autre voisine se fait mordre à la cheville alors qu’elle étend du linge sur un balcon commun et voit « un rat énorme s’enfuir dans les escaliers. Il était monté par un tuyau. »

Josiane décide de répertorier les plaintes. Elle se rend à la mairie où on l’oriente vers le service sanitaire. « Ils ont admis être au courant d’un problème de rats depuis le mois de mai et nous ont demandé de faire une pétition ! s’indigne-t-elle. On a vraiment eu l’impression qu’on se moquait de nous. » Elle se tourne alors vers le gardien, employé par Lorient Habitat. À partir de là, « plus de nouvelles ».

L’information est pourtant bien remontée jusqu’à l’organisme de gestion. Un technicien est aussitôt passé, au tout début du mois d’août, et a attesté de la présence des animaux. Des pièges ont bien été posés « mais les rats sont intelligents et savent éviter les appâts », explique Thierry Kuhn, responsable de gestion chez Lorient Habitat. Il admet que la communication n’a pas été parfaite avec les locataires. « Nous n’avons pas fait d’affichage systématique », concède le responsable.

Résultat de recherche d'images pour "rat"

Mais chez les habitants de l’avenue de Gaulle, l’impression de ne pas être écouté provoque l’impatience, d’autant plus que les rats rongent les isolants des canalisations, font des trous dans les caves « et ne sont vraiment pas peureux, selon Josiane. Les enfants nous disent souvent en voir quand ils vont chercher leurs vélos au sous-sol, et ils ne s’enfuient pas. »Pour faire pression sur les gestionnaires, elle a fait passer un mot pour appeler au boycott des loyers. Elle assure que certains sont prêts à se joindre à elle.

Car malgré les pièges, les rats sont toujours là. Thierry Kuhn se défend : « L’été est une saison où on observe une recrudescence des rats. Ce n’est pas une invasion que l’on réduit en un claquement de doigt. » Et les locataires de se demander ce qui peut bien attirer une telle population de rongeurs, « car on vit dans le seul immeuble à en avoir dans le quartier, précise la fille de Josiane. On aimerait une inspection des caves pour savoir s’il y a quelque chose de particulier. »

Inspection ou pas, la coupe est pleine pour certains des locataires. Josiane estime « ne plus pouvoir vivre dans ces conditions ». Elle a demandé une mutation de logement auprès de Lorient Habitat.

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

0 Commentaire :(

Pas plus de 2 liens par commentaire. Le BBCode n'est pas autorisé.