Blog Euroclean 3D

Le blog de la dératisation et la désinsectisation

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Il traîne une bien triste réputation. Et pourtant, le rat d’égout ne serait pas si nuisible pour l’homme. Explications de l’ingénieur pédagogique Pierre Falgayrac, expert en hygiène et sécurité et auteur des ouvrages Des rats et des hommes et Le grand guide de lutte raisonnée contre les nuisibles urbains.

Depuis la nuit des temps, les rats ont mauvaise presse en Occident. Faut-il vraiment les craindre?

Il faut bien sûr s’en méfier, car ils provoquent d’irrémédiables dégâts. N’oubliez pas que le rat est avant tout un rongeur: ses dents croissent en permanence et il n’a d’autre choix que de les user. Du coup, il grignote à peu près tout ce qu’il trouve -bois, plastique, et même certaines boites en métal-, son pécher mignon restant les fils électriques.

Il est ainsi à l’origine de nombreux incendies et pannes électriques, aussi bien domestiques qu’industriels. Souvenez-vous de la collision de trains qui avait fait une quarantaine de blessés à Denguin, près de Pau, en 2014: l’enquête avait révélé des dégradations de rongeurs dans les guérites (les coffrets abritant les équipements électriques du système de signalisation). En endommageant les gaines d’isolement des câbles, les bestioles avaient réussi à dérégler les feux.

Résultat de recherche d'images pour "rat"

Dans le secteur du transport aérien, on ne compte plus le nombre d’avions cloués au sol en raison de la présence de nuisibles à bord. Mais en dehors des sinistres, aux conséquences parfois dramatiques, que ces petits mammifères peuvent occasionner, il n’y a pas de véritable raison d’avoir peur d’eux. D’un naturel plutôt craintif, les rats ne sont pas des conquérants, ni des bêtes immondes. Ils n’attaquent jamais l’homme, hormis, évidemment, s’ils se sentent acculés ou menacés. Leur (mauvaise) image tient uniquement à l’inculture de notre société en matière murine.

Ils présenteraient, d’ailleurs, une certaine utilité pour l’homme…

C’est vrai. Contrairement au rat noir qui s’avère omnivore à tendance granivore -il se régalait jadis des grains stockés dans les greniers-, son cousin le rat d’égout (ou surmulot), aujourd’hui largement majoritaire dans les villes, est omnivore à tendance carnivore. Il a grosso modo les mêmes goûts que l’homme et se nourrit de ses restes alimentaires. Ce qui, croyez-moi, n’est pas négligeable dans une société qui peine à gérer ses déchets.

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

0 Commentaire :(

Pas plus de 2 liens par commentaire. Le BBCode n'est pas autorisé.