Blog Euroclean 3D

Le blog de la dératisation et la désinsectisation

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

« Ce n’est pas une raison pour les éliminer totalement. » C’est donc bien de « régulation »qu’il a été question, jeudi 18 avril à la mairie d’Angrie.

Piégeurs, et représentants locaux de la Fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles (FDGDON), ainsi que le maire, Jean-Alain Chevillard, se sont rencontrés pour organiser la lutte. Une réunion qui officialise une action qui va être menée sur la commune, visant à identifier les lieux où ragondins et rats musqués vivent et se reproduisent.

Un arrêté municipal a été pris, valable jusqu’au 30 juin 2013, et renouvelable par un nouvel arrêté d’une année. Il désigne les piégeurs agrémentés (Camille Goujon, Joseph Chevallier, Marcel Bureau, Alain Ménard, Louis Bourgeais) et les autorise à agir.

De quelle manière ? Avec l’utilisation de cages spécialement conçues pour la capture. Il suffira aux personnes ayant repéré ces rats de joindre Camille Goujon, qui délivrera les cages. Seuls les piégeurs agrémentés sont habilités à détruire ces animaux nuisibles. « La réglementation est très stricte » a rappelé Camille Goujon, et un comptage sera effectué.

Résultat de recherche d'images pour "rat domestique"

Les pigeons nuisent aussi

Autre animal dans le viseur, le pigeon. Des colonies importantes envahissent plusieurs bâtiments dans le bourg ou dans la campagne. « Des pigeons qui se reproduisent sur leur lieu d’habitation, pour une moyenne de trois à quatre couvées par an. »

« Les pigeons appartiennent à ceux qui les logent », a indiqué Guy Robert, représentant cantonal du FDGDON, qui a testé la méthode de régulation à Challain, dans l’église. « C’est une méthode qui consiste à appâter avec de la nourriture, ne laisser qu’une entrée accessible, laisser entrer, puis capturer de préférence le soir ou la nuit. »

La multiplication des pigeons engendre des dégâts importants, gouttières bouchées, fientes qui salissent les façades et les toitures… Ils peuvent aussi causer des maladies.

« Organiser la lutte contre la prolifération anarchique des pigeons est une question de santé publique », martèle Guy Robert. Les propriétaires des lieux où nichent les volatils vont être rencontrés rapidement, afin d’entreprendre cette régulation.

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

0 Commentaire :(

Pas plus de 2 liens par commentaire. Le BBCode n'est pas autorisé.