Blog Euroclean 3D

Le blog de la dératisation et la désinsectisation

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

« C’est un combat sans merci et nous sommes fatiguées. Y’en a marre. » Jennifer, Mélanie, Youmna, Zahra, Fatima… sont exténuées. Ces mères résident aux 3 et 5, rue de Québec, du quartier Nantes nord. Elles se sont rassemblées en collectif, pour dénoncer les conditions sanitaires de leur logement. En cause ? Les punaises de lit qui ont envahi les deux tours du quartier, et génèrent des dégâts conséquents, se dissimulant sous le plancher, les plinthes, sommiers, matelas, meubles, canapé…

Une désinsectisation

Depuis plusieurs mois, les habitants ont alerté leur bailleur social, Nantes Habitat, qui a réagi avec un programme d’envergure expérimental sur l’ensemble de ces deux tours, soit 199 logements. Mais déjà, des questions surgissent. « Au numéro 1 de la tour Québec, rien n’est fait ! Pourtant, certains habitants sont touchés. Si toutes les tours ne sont pas assainies, je me demande à quoi va servir le combat que nous menons », s’interroge Zahra. La punaise de lit se déplace, en effet, d’un appartement à l’autre, par les gaines techniques, les parties communes, les vêtements…

En octobre dernier, la société nantaise Bug Busters, en charge de la désinsectisation, a établi un premier diagnostic des appartements, avant le traitement de chaque palier. Les traitements sont-ils efficaces ? « Mon appartement n’était pas infesté, lors du diagnostic. Quinze jours plus tard, l’équipe est revenue pour une première intervention et là, en rentrant le soir, il y avait plein de punaises. Des mortes, et aussi des vivantes. Mon mari s’est fait piquer dans la nuit. Certaines marchaient sur nos draps, nous les avons même filmées pour prouver nos dires, s’affole Mélanie, maman de trois enfants. Normalement, dès le premier traitement, ces nuisibles sont censés êtres anéantis, car le produit est tellement toxique qu’il nous faut évacuer les lieux lors des applications. »

Résultat de recherche d'images pour "punaise de lit"

« 1 000 € de préjudice »

« Gorges irritées, crise d’asthme aiguë… J’ai dû appeler SOS médecin pour mon enfant »,s’inquiète Mélanie. Elle n’est pas la seule à subir ces désagréments. « J’ai demandé un relogement pour la nuit. Nantes Habitat nous a proposé un appartement au onzième étage, avec un canapé pour cinq personnes, sans électricité », s’indigne cette habitante.

Qui prendra en charge le préjudice matériel ? Il a fallu jeter matelas et autres objets. « C’est la grande question. Les assurances rejettent la responsabilité au bailleur. Celui-ci nous dit que c’est à la charge du locataire. J’en ai pour 1 000 € de préjudice, souligne Youmna qui a contacté un avocat. Jeux, jouets des enfants, literies, frigo… Qui me les remplacera ? Je ne peux plus me construire ici, je suis à bout de nerfs. Les enfants ont peur dès l’apparition du moindre insecte. »

Les habitants souhaitent une communication plus claire sur le traitement utilisé, son impact sur la santé, le taux d’infestation des habitations, et la prise en compte des souffrances psychologiques.« Il n’y a pas de solution, disent-ils. Le traitement est inefficace, il faut raser les tours. »

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

0 Commentaire :(

Pas plus de 2 liens par commentaire. Le BBCode n'est pas autorisé.