Blog Euroclean 3D

Le blog de la dératisation et la désinsectisation

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?
Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17
10 ans d’expérience à votre service

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Après avoir colonisé le sud de la France, après avoir remonté la Gironde puis investi la Charente, il arrive dans la région. Sa présence a été signalée à Fontenay, où une opération de traitement a eu lieu.

Vecteur du chikungunya et de la dengue

Présent en métropole depuis 2004, notamment dans le Sud, le moustique tigre, vecteur potentiel du chikungunya et de la dengue, a entamé sa remontée du territoire. Aedes albopictus (son nom scientifique) était en juin en Gironde et en Charente. Le voilà aux portes de la région.

Depuis 2006, un dispositif de lutte contre la dissémination des deux maladies tropicales transmises par l’insecte a été mis en place par le ministère de la Santé, avec les Agences régionales de santé (ARS).

« Pour signaler la présence du moustique tigre, deux possibilités existent, précise Céline Thomson, ingénieur sanitaire à la délégation territoriale de Vendée de l’ARS Pays de Loire : un site internet ou une application I Moustique pour smartphone. Des opérateurs publics posent aussi des pièges sur les aires d’autoroute, les gares et les lieux de grand passage. »

Pour la première fois en Vendée

Norbert Barbarit, président d’EID Atlantique, opérateur public spécialisé dans la lutte contre les moustiques, confirme : « En Vendée, c’est la première fois que la présence du tigre est constatée. Mais aucun cas de dengue et de chikungunya n’a été identifié. » La mission de veille sanitaire confiée à son entreprise concerne les huit régions de la façade atlantique. Elle comprend donc les mesures de démoustication du littoral atlantique. Son périmètre d’action va de la Gironde au Morbihan.

Résultat de recherche d'images pour "moustique"

L’ancien médecin, aussi conseiller général du canton de Sainte-Hermine, confirme que l’alerte a été donnée par des habitants de Fontenay-le-Comte. « Nous avons reçu des photos par I Moustique. Il s’est avéré que c’étaient bien des moustiques tigres. »

Opérations de démoustication

Le 25 juillet, un premier traitement a été effectué rue de Grissais. « Une vingtaine de maisons étaient concernées », précise Norbert Barbarit. Des pièges ont été installés chez des particuliers et dans plusieurs endroits de la ville. Mardi soir, entre 22 h et 23 h, une seconde opération a été menée dans cette même rue de la capitale sud-vendéenne.

Une riveraine témoigne : « J’ai vu défiler une équipe importante de cosmonautes vêtus d’une combinaison intégrale ! J’ai à peine eu le temps de fermer mes fenêtres et un véhicule équipé d’un grand canon à produit arrosait avec un jet puissant tout ce qui se trouvait sur son passage. »

La même scène est décrite par un autre riverain présent au moment de l’opération, l’effet de surprise en moins : « Ils nous ont dit qu’ils allaient passer. Ils étaient présents dans le quartier de 20 h à 23 h. »

« Là où je ne me sens pas assez informé, avoue le jeune homme, c’est plus au niveau des produits qu’ils utilisent. Ils sont indiqués sur le tract explicatif, mais franchement, je ne sais pas à quoi ça correspond ! » Cette seconde opération de traitement sera la dernière, selon Norbert Barbarit.

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

0 Commentaire :(

Pas plus de 2 liens par commentaire. Le BBCode n'est pas autorisé.