Blog Euroclean 3D

Le blog de la dératisation et la désinsectisation

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Le moustique tigre nous inquiète car il est capable de transmettre chez l’homme le virus de la dengue, du chikungunya du Zika. Mais pourquoi est-il si pernicieux ? Il est tout petit mais certainement pas mignon. Son abdomen noir est moucheté de taches blanches et ses pattes aussi. Il aurait pu s’appeler « moustique zèbre » mais c’est finalement l’appellation de moustique tigre (Aedes albopictus) qui a été retenue.

Résultat de recherche d'images pour "moustique"

C’est tout de suite plus agressif ! À l’image de son comportement en fait, puisqu’il pique l’homme de jour, surtout à l’aube et au crépuscule. Et ses piqûres peuvent être douloureuses… Il est devenu une star, ou plutôt une tare. On ne parle plus que de lui. >>> Lire la suite

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Depuis le mois de mars 2009, Hélène a le cafard. Au propre et au figuré. « À partir de six heures du soir, ils débarquent. C’est leur rythme biologique. Ils aiment bien l’obscurité et la chaleur. Une seule miette de pain au sol, ils sont dix dessus. »

« Ils », ce sont les cafards. Des milliers. On les appelle aussi blattes, cancrelats. Signe particulier : ils sont les commensaux de l’homme. Autrement dit, ils partagent sa table. Ou plutôt ses provisions. Pas de cafard sans des stocks de nourriture entreposée, par exemple du riz en quantité importante, où les premières larves se seront logées.

Pour trouver où se trouve le nid de cancrelats, il faut trouver leur garde-manger principal. Il n’est pas situé chez Hélène, mais dans un appartement de l’étage au-dessous. Un désordre indescriptible y règne : tout ce que les blattes adorent.

Hélène appelle à l’aide

L’invasion touche les niveaux 7 et 8 de la tour appelée « banane d’Angleterre », dans le quartier Malakoff. Un « logement bleu » équipé pour les personnes âgées ne trouve pas preneur, infesté lui aussi.

Nantes Habitat, bailleur du parc HLM, a bien reçu les appels au secours d’Hélène, qui habite au huitième. Nantes Habitat a envoyé les équipes de désinsectisation. En pure perte. Pour traiter le problème à la racine, il faudrait pouvoir entrer dans l’appartement infesté, à l’étage inférieur. Ce qui n’est actuellement pas possible. « Nous ne pouvons désinfecter l’appartement qu’après avoir relogé ses locataires ailleurs, explique-t-on prudemment à Nantes Habitat. Le problème va être réglé en milieu de semaine prochaine… Si tout se passe bien. »

Résultat de recherche d'images pour "cafard"

Une association d’insertion accepte de prendre en charge les locataires du septième, qui seront logés en pavillon. Les équipes sanitaires pourront alors, enfin, jouer leur rôle.

« Ma mère vit un calvaire »

Hélène hésite à y croire. « Il me semblait que personne ne prenait de décision, d’où mon angoisse de continuer dans ces conditions de vie déplorables ».

Souffrante, elle a perdu le sommeil. Elle héberge ses parents dans son appartement et sa mère déprime, elle aussi. « Ma mère vit un calvaire. Elle a la phobie des blattes. » Peur et dépression sont engendrées par la présence pullulante et l’odeur de ces insectes grégaires. « Je suis obligé de manger sur mes genoux de peur que les bêtes courent sur la table. »

En attendant les équipes sanitaires, Hélène installe des pièges : « Ils n’ont qu’une efficacité limitée. C’est le cinquantième que j’utilise et il m’en faut encore des nouveaux ».

On sait qu’il faudra du temps pour désinsectiser l’immeuble, car les blattes sont d’une résistance légendaire. Un traitement massif peut faire migrer la population vers les appartements voisins. Les cafards se déplacent par les gaines techniques et s’installent dans des recoins quasi inexpugnables.

Après le traitement du foyer principal, et le nettoyage de l’appartement, il faudra aussi repérer les autres refuges, dans les cloisons, les gaines électriques, les faux plafonds, les menuiseries de cuisines. Plusieurs mois devront être nécessaires. Les cafards, c’est comme le cafard, ça s’en va progressivement.

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Les plus anciens restes fossilisés d’espèces cousines de la punaise de lit ont été mis au jour dans des grottes de l’Oregon, aux États-Unis. Ces spécimens datent de 5 100 à 11 000 ans et pourraient fournir des informations sur l’évolution de ces parasites et leurs interactions avec l’homme, mais aussi sur le climat.

Les plus anciens restes fossilisés de trois espèces cousines de la punaise de lit, datant de 5 100 à 11 000 ans, ont été découverts dans des grottes de Paisley, dans l’Oregon (nord-ouest des Etats-Unis). Dans leur étude publiée ce mardi dans la revue Medical Entomology, les experts expliquent que les spécimens mis au jour sont tous des parasites de chauves-souris.

Cependant, les grottes de Paisley étant le site de certains des plus anciens vestiges de l’activité humaine en Amérique du Nord, ces trois espèces de punaises pourraient avoir été en contact avec des humains.

Résultat de recherche d'images pour "punaise de lit"

Entre les hommes et les chauves-souris

Cela soulève la question de savoir comment ces espèces ont interagi ou pas avec les hommes préhistoriques, relève Martin Adams qui dirige la société spécialisée dans l’identification des insectes anciens Paleoinsect Research et l’un des deux coauteurs de cette découverte. Les deux espèces de punaises de lit parasites des humains contemporaines « le sont devenues en s’adaptant au cours des millénaires quand les hommes partageaient les grottes avec les chauves-souris en Asie, en Afrique et en Europe », explique encore le chercheur.

Pour une raison inconnue, les trois espèces trouvées dans les grottes de l’Oregon n’ont jamais évolué pour devenir des parasites d’humains. « Le fait que les grottes de Paisley étaient occupées seulement de façon saisonnière par les chasseurs-cueilleurs de l’époque, qui étaient très mobiles, pourrait expliquer que ces punaises ne pouvaient peut-être pas s’acclimater à l’extérieur pendant longtemps », avance l’entomologiste.

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

La surveillance du moustique tigre une espèce capable de transmettre des maladies telles que la dengue, le chikungunya et le zika, est activée dès le 1er mai en France.

En métropole, ce moustique, originaire d’Asie s’est développé de manière continue sur le territoire depuis 2004. Il est désormais implanté dans 30 départements, souligne la Direction générale de la Santé (DGS, ministère de la Santé) vendredi.

Il est sous surveillance du 1er mai jusqu’au 30 novembre « car ce moustique peut, dans certaines conditions, transmettre les virus de la dengue, du chikungunya et du zika », note-t-elle dans un communiqué.

Depuis 2010, des cas autochtones (contractés sur place) de dengue et de chikungunya ont été déclarés en métropole, dans les régions de Provence-Alpes-Côte d’Azur et de Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. Dispositif de lutteL’épidémie de zika qui sévit dans les Antilles françaises et en Guyane ainsi que les cas récents de dengue identifiés en Martinique augmentent les risques d’importation de ces maladies en métropole.

Pour prévenir et limiter une circulation autochtone de ces virus, un dispositif de lutte a été mis en place en 2006, renforcé pendant la période estivale. Il inclut une surveillance des populations de moustiques et des cas humains (importés ou autochtones) et une sensibilisation des personnes résidant là où la présence du moustique est avérée.

Résultat de recherche d'images pour "moustique"

Chacun peut adopter des gestes simples pour notamment de supprimer les eaux stagnantes qui permettent la reproduction du moustique, à l’intérieur et autour de son domicile (soucoupes des pots de fleurs, vases, gouttières mal entretenues, pneus usagés…) afin de limiter sa prolifération et aider à prévenir l’introduction de ces virus en métropole.

Les particuliers peuvent signaler la présence de moustiques tigres via un site dédié ou une application pour smartphone i Moustique® de l’Eid-Atlantique (établissement pour la démoustication). 30 départements concernésLes personnes se rendant dans des zones où circulent les virus du chikungunya, de la dengue ou du zika (Amérique latine, Antilles françaises, Guyane et Océan indien), doivent se protéger des piqûres de moustiques, afin de prévenir l’introduction et la transmission de ces maladies en métropole.

En cas de symptômes (fièvre, éruption cutanée, conjonctivite pour zika), il faut continuer à se protéger des moustiques pour éviter de se faire piquer et empêcher ainsi la transmission de la maladie à l’entourage.

Les 30 départements concernés : Alpes-Maritimes, Haute Corse, Corse du Sud et Var, Alpes-de-Haute-Provence et Bouches-du-Rhône, Gard, Hérault et Vaucluse, Lot-et-Garonne, Pyrénées orientales, Aude, Haute-Garonne, Drôme, Ardèche, Isère, Rhône et Gironde, Saône-et-Loire, Savoie, Ain, Dordogne, Landes, Lot, Pyrénées-Atlantiques, Bas-Rhin, Tarn, Tarn-et-Garonne, Vendée, Val-de-Marne.

Pour en savoir plus : « Conseils aux voyageurs » du pays concerné sur le site du ministère des Affaires étrangères et liste des répulsifs anti-moustiques disponibles. Voir également d’autres sites de santé publique (Inpes, InVS).

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Par jugement en date du 16 mars 2017, Caen-la-Mer Habitat a été condamné à verser 5?189?€ à une de ses locataires. Cette dernière avait saisi la justice en raison de la présence de cafards dans son logement.

L’arrêté de la deuxième chambre civile de la cour d’appel de Caen est tombé le 16 mars 2017. Par ce jugement, la juridiction a pris la décision de condamner le bailleur social Caen-la-Mer Habitat à verser 5?189?€ à une de ses anciennes locataires.

Résultat de recherche d'images pour "cafard"

Plus de 10 fumigations pour rien

Le logement, situé rue de Sully, à Caen, dans lequel cette femme habitait avec sa famille, était infesté de cafards. Une infestation ancienne qui a résisté à plus d’une dizaine d’opérations de fumigation. La locataire avait saisi la justice (le juge des référés du tribunal d’instance de Caen) dès le 10 mars 2016. Ce juge avait condamné Caen-Habitat (devenu ensuite Caen-la-Mer Habitat) à payer ces 5?189?€ à la locataire pour le préjudice subi le 28 avril 2016. La cour d’appel de Caen a donc confirmé cette ordonnance.

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Des chercheurs américains mettent en évidence des signes de résistance de punaises de lit couramment rencontrées, à deux insecticides tout aussi couramment utilisés ! Un constat inquiétant qui signifie que les moyens de lutte contre ces parasites diminuent.

Le Dr Ameya Gondhalekar et son équipe de la Purdue University (Indiana) ont réalisé leur travail aux Etats-Unis. Ils ont prélevé des punaises dans différentes villes de l’Indiana, du New Jersey, de l’Ohio, du Tennessee, de la Virginie et de l’Etat de Washington.

Ils mettent en évidence une diminution de l’efficacité contre plusieurs familles de parasites, de deux insecticides : la bifenthrine, de la famille des pyréthrinoïdes et le chlorfenapyr, un dérivé du pyrrole. Et ceci dans un contexte où Cimex lectularius, la punaise de lit, la plus fréquemment retrouvée, en tout cas aux Etats-Unis, a également montré des signes de résistance contre un autre pyréthrinoïde, la deltamétrhine.

Résultat de recherche d'images pour "punaise de lit"

Les grandes villes

Rappelons que les punaises de lit sont de minuscules insectes qui piquent les dormeurs pour se nourrir de leur sang. Elles se cachent souvent dans la literie. Leurs piqûres entraînent de petites lésions rouges de la peau, gonflées et douloureuses chez certaines personnes.

Au-delà des Etats-Unis, les grandes villes françaises sont loin d’être épargnées. Selon l’Assurance-maladie, « ce phénomène affecte principalement Paris, Lyon, Marseille, Toulon et Nice. Cette situation serait liée notamment à une présence plus importante de voyageurs internationaux. Ces derniers peuvent transporter des insectes dans leurs bagages sans le savoir, favorisant la contamination des chambres d’hôtel, des auberges de jeunesse, des trains de nuit ».


SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Le calvaire de Hendrik Helmer, qui habite près de Darwin (nord), a démarré mercredi matin, lorsqu’il a été réveillé par des douleurs aiguës dans son oreille droite, indique l’Australian Broadcasting Corporation.

Avec un aspirateur

« J’espérais que ce n’était pas une araignée empoisonnée (….). J’espérais qu’elle n’allait pas me piquer », a-t-il raconté à ABC. Alors que la douleur devenait insoutenable, il a tenté d’aspirer l’insecte avec un aspirateur, en vain.« Je ne savais pas ce qui s’était fichu dans mon oreille mais cette dernière n’aimait pas ça du tout », a déclaré Hendrik Helmer.

Résultat de recherche d'images pour "cafard"

Ses amis dorment désormais avec un casque

Son colocataire l’a ensuite amené à l’hôpital où un médecin a injecté de l’huile dans le conduit auditif. L’insecte s’est encore enfoncé…avant de rendre l’âme.

Le médecin a alors pris des pinces pour extraire la bête: un cafard de 2 cm. Le patient a indiqué qu’il ne prendrait pas de précautions particulières pour dormir. Mais ses amis, traumatisés par sa mésaventure, s’endorment désormais avec un casque sur les oreilles, a-t-il précisé.

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Rue du Québec, au nord de Nantes, deux tours sont infestées par des punaises de lit. Difficile de dire depuis quand, exactement. Au moins depuis un an et demi, période à laquelle Nantes habitat, le bailleur social, a commencé à recevoir de multiples plaintes. « Parmi ces 199 logements, 10% sont très fortement infestés, 30 à 40% n’ont rien. Le reste, 50 à 60%, un peu ou moyennement », détaille Gérard Allain, responsable de l’agence Cartier, à Nantes habitat. Comment expliquer leur prolifération ? « Les punaises semblent s’être répandues par les parties communes et les gaines techniques.

Résultat de recherche d'images pour "punaise de lit"

«  La société nantaise Bug busters, en charge de la désinsectisation, a mobilisé 9 techniciens. Ils sont assistés, sur place, par une vingtaine de personnes recrutées par deux associations d’insertion : Solidarité-emplois et Soc emplois et services. L’opération, qui passe par un diagnostic précis des 199 logements, doit s’achever dans deux mois.

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

0 ans d’expérience à votre service

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Vingt départements, notamment situés dans le sud de la France, sont placés en vigilance rouge au moustique-tigre. 21 autres sont classés en vigilance orange.

Aperçu en métropole pour la première fois en 2004, le moustique tigre n’en finit plus de gagner du terrain. Pour preuve 20 départements ont été placés jeudi en vigilance rouge au moustique tigre, considéré comme « implanté et actif ».

Parmi les concernés figurent les Alpes?Maritimes, les Bouches?du?Rhône, le Var, les Alpes?de?Haute?Provence, le Gard, l’Hérault, le Vaucluse, le Lot?et?Garonne, les Pyrénées?Orientales, l’Aude, la Haute?Garonne, le Rhône, l’Ardèche, la Drôme, l’Isère, la Gironde, la Haute?Corse, la Corse?du?Sud, la Saône?et?Loire et la Savoie indique le site de Vigilance Moustique.

Deux tiers des départements français concernés

Par ailleurs, 21 départements (lire encadré) sont également classés en « orange ». Celle-ci concernant les zones où le « moustique tigre a été intercepté ponctuellement dans les années passées ». Ajoutés aux 28 départements concernés par le dispositif de veille entomologique, près de deux tiers de l’Hexagone (69 départements) sont concernés par la présence du moustique tigre.

Résultat de recherche d'images pour "moustique"

Surveillé de près, l’insecte, qui peut transmettre plusieurs maladies notamment lechikungunya et ladengue, inquiète particulièrement les autorités. Ainsi, la Direction Générale de la Santé (DGS) a, le 1er mai dernier déclenché le plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue. Objectif?: mobiliser le grand public à participer à la nécessaire « veille citoyenne » contre le moustique tigre. Grâce à un site dédié, les citoyens peuvent signaler, dès qu’ils l’observent, la présence du moustique tigre.

Les départements placés en vigilance orange sont la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, la Seine-et-Marne, l’Yonne, la Côte-d’Or, le Jura, l’Ain, la Haute-Savoie, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Loir-et-Cher, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Alpes, le Tarn, l’Aveyron, la Lozère, la Haute-Loire, la Charente-Maritime, la Vendée, les Deux-Sèvres et Paris.

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

ReportageIls reçoivent dans le salon, où ils dorment depuis trois mois. La chambre, ils n’y vont qu’avec réticence, pour montrer les « nids » d’insectes.Hélène Savoret et Éric Louineau ont emménagé dans ce trois-pièces des quartiers nord de Nantes, en septembre 2007. Quelques mois plus tard, les premiers boutons apparaissent. Lui parle de fortes démangeaisons. « On a d’abord cru qu’on avait attrapé la gale », raconte le couple.Une hypothèse éliminée après l’avis d’un dermatologue. Puis la découverte d’insectes bruns, longs de quelques millimètres, dans leur lit. La jeune femme, secrétaire dans un laboratoire, entend parler des punaises de lit.Avides du sang de leurs hôtesElles se nichent dans les lits, et se nourrissent du sang de leurs hôtes la nuit. Commence une longue lutte, ponctuée d’initiatives comme le traitement des plinthes. Et de cinq interventions d’une société mandatée par Nantes habitat, l’organisme d’HLM propriétaire de leur appartement.Les locataires ont changé entièrement de lit. Rien n’y fait. À chaque fois, les bêtes reviennent. « On pense qu’elles viennent des murs. On nous a dit que la personne qui logeait ici avant en avait déjà. »Pour le docteur Patrick Bourdeau, parasitologue à l’École vétérinaire de Nantes, il est très difficile de s’en débarrasser. Leur présence peut avoir différentes causes, de la salubrité à la vétusté du mobilier. Il préconise notamment un traitement aux hormones d’insectes, qui perturbe leur développement. « Il faut aussi agir sur le milieu,

Résultat de recherche d'images pour "punaise de lit"

la literie, les moindres fissures où elles se réfugient et se reproduisent. »Il y a quelques mois, Éric et Hélène rentrent de vacances. « D’habitude, elles ne sortent que la nuit. Mais là, elles venaient sur nous alors qu’on était éveillés ! Elles devaient être affamées. » Ils décident de dormir dans le salon. « J’y pense tous les jours », confie la jeune femme. « Si je me lève dans la nuit, j’allume la lumière dans la chambre, je regarde» Leur angoisse : que les insectes colonisent leur clic-clac dans le séjour.« C’est de l’insalubrité ! »À Nantes habitat, on dit prendre l’affaire au sérieux : « On agira tant que ce ne sera pas éradiqué. » Une nouvelle intervention, avec un autre produit, est prévue pour bientôt. Problème : Hélène et Éric sont usés. Fatigués des interventions successives, de faire garder leur chat pendant que le technicien travaille. Pas envie de changer encore de lit, pour rien.Aujourd’hui, ils réclament un nouveau logement. Mais pour Nantes habitat, ce problème « ne constitue pas un motif de mutation ». Les locataires, eux, sont décidés : ce mois-ci, ils ne paieront pas leur loyer. « C’est de l’insalubrité ! » Sans réponse positive de Nantes habitat, ils avanceront leur projet d’achat. Histoire de retrouver un rythme normal. « Plus ça va, moins on dort, plus on se tracasse. Il y a des moments où je me retiens de pleurer. »

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat