Blog Euroclean 3D

Le blog de la dératisation et la désinsectisation

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

ReportageIls reçoivent dans le salon, où ils dorment depuis trois mois. La chambre, ils n’y vont qu’avec réticence, pour montrer les « nids » d’insectes.Hélène Savoret et Éric Louineau ont emménagé dans ce trois-pièces des quartiers nord de Nantes, en septembre 2007. Quelques mois plus tard, les premiers boutons apparaissent. Lui parle de fortes démangeaisons. « On a d’abord cru qu’on avait attrapé la gale », raconte le couple.Une hypothèse éliminée après l’avis d’un dermatologue. Puis la découverte d’insectes bruns, longs de quelques millimètres, dans leur lit. La jeune femme, secrétaire dans un laboratoire, entend parler des punaises de lit.Avides du sang de leurs hôtesElles se nichent dans les lits, et se nourrissent du sang de leurs hôtes la nuit. Commence une longue lutte, ponctuée d’initiatives comme le traitement des plinthes. Et de cinq interventions d’une société mandatée par Nantes habitat, l’organisme d’HLM propriétaire de leur appartement.Les locataires ont changé entièrement de lit. Rien n’y fait. À chaque fois, les bêtes reviennent. « On pense qu’elles viennent des murs. On nous a dit que la personne qui logeait ici avant en avait déjà. »Pour le docteur Patrick Bourdeau, parasitologue à l’École vétérinaire de Nantes, il est très difficile de s’en débarrasser. Leur présence peut avoir différentes causes, de la salubrité à la vétusté du mobilier. Il préconise notamment un traitement aux hormones d’insectes, qui perturbe leur développement. «

Résultat de recherche d'images pour "punaise de lit"

Il faut aussi agir sur le milieu, la literie, les moindres fissures où elles se réfugient et se reproduisent. »Il y a quelques mois, Éric et Hélène rentrent de vacances. « D’habitude, elles ne sortent que la nuit. Mais là, elles venaient sur nous alors qu’on était éveillés ! Elles devaient être affamées. » Ils décident de dormir dans le salon. « J’y pense tous les jours », confie la jeune femme. « Si je me lève dans la nuit, j’allume la lumière dans la chambre, je regarde» Leur angoisse : que les insectes colonisent leur clic-clac dans le séjour.« C’est de l’insalubrité ! »À Nantes habitat, on dit prendre l’affaire au sérieux : « On agira tant que ce ne sera pas éradiqué. » Une nouvelle intervention, avec un autre produit, est prévue pour bientôt. Problème : Hélène et Éric sont usés. Fatigués des interventions successives, de faire garder leur chat pendant que le technicien travaille. Pas envie de changer encore de lit, pour rien.Aujourd’hui, ils réclament un nouveau logement. Mais pour Nantes habitat, ce problème « ne constitue pas un motif de mutation ». Les locataires, eux, sont décidés : ce mois-ci, ils ne paieront pas leur loyer. « C’est de l’insalubrité ! » Sans réponse positive de Nantes habitat, ils avanceront leur projet d’achat. Histoire de retrouver un rythme normal. « Plus ça va, moins on dort, plus on se tracasse. Il y a des moments où je me retiens de pleurer. »

SOURCE

Les pros de la Désinsectistion à Paris et en banlieue : www.stoprat

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Toute cette semaine, l’entreprise APA dératise l’ensemble des secteurs caennais. Hier, Gildas Terrier et Charles Bodereau se sont occupés du quartier Venoix.

« Ce qui nous embête le plus, c’est l’intelligence des rats », explique Gildas Terrier, de l’entreprise APA (Assistance et protection antiparasitaire), en faisant descendre un appât le long de la tige métallique à peine introduite dans l’égout d’une rue de Caen.1?600 plaques d’égout traitéesLa campagne de dératisation se déroule en deux phases. La première, au printemps, dure deux semaines. « On vérifie 1?600 plaques d’égout environ, sur les 6?200 environ que compte la ville. Et on marque avec une bombe de couleur jaune celles où l’on repère des déjections de rats. » Cette action de dératisation s’opère dans toute la ville, sans zone prioritaire.

Résultat de recherche d'images pour "rat domestique"

« À Caen, un problème minime »Dans la deuxième phase, « que l’on effectue en ce moment, on s’occupe d’environ la moitié des plaques, là où on avait repéré des traces au printemps ».

Gildas Terrier se veut rassurant?: « À Caen, le problème des rats reste minime. »

Lire l’article complet dans l’édition d’Ouest-France du mercredi 15 octobre 2014.

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Le petit « chalet » de la place des Petits-Princes fait jaser. Des riverains disent supporter un va-et-vient de locataires plutôt envahissants autour du composteur collectif. « Les rats pullulent ! Et cela juste devant l’entrée de la garderie et de l’école de nos petits », peste une voisine. Les bestioles auraient tendance à venir se restaurer dans le pavillon de compostage. « Des pièges ont été posés, mais cela ne change rien. Des habitants de la place, excédés, ont alerté la mairie. »
« Faux ! rétorque Bruno Dreillard. Personne n’est venu se plaindre en mairie. » Le maire explique qu’un criblage du contenu de l’installation est exécuté tous les six mois. « Nous n’avons rien détecté. » Le tout dernier tamisage, effectué le samedi 29 août, n’a débusqué aucun muridé.
Ça n’a pas toujours été le cas… Karine Pasquier, première adjointe, concède « qu’il y a eu des rats l’an dernier. C’est vrai que nous avons eu du mal à nous en débarrasser. » Des familles de rongeurs s’étaient tranquillement établies, en organisant de copieux réseaux de galeries.

Résultat de recherche d'images pour "rat domestique"
« Le problème a été éradiqué ! »
« Lors d’un criblage, nous avions découvert plusieurs portées. Après nettoyage du composteur, le problème a été éradiqué », tonne l’élue.
Le système de piégeage, mis en place par une société spécialisée, est toujours actif. « Il n’y a plus de galeries, mais nous restons hypervigilants. »
Ce ne sont pas les végétaux qui attirent les squatters omnivores, mais les déchets de cuisine du restaurant scolaire voisin. « On met de tout à l’intérieur », confirme Karine Pasquier, en expliquant que le rat « est le problème récurent de tous les composteurs collectifs. »
Le déplacement du pavillon de 10 m3 n’a jamais été envisagé, « et pas question de le fermer ! Ça serait dommage, quand on voit la quantité de restes de repas qui y sont déposés pour être revalorisés… » Une tonne de compost « de très bonne qualité » a été extraite ce samedi.
L’adjointe est souvent présente le samedi matin, aux côtés les bénévoles chargés de l’entretien du pavillon, depuis son installation, en 2011. « Ce qui me surprend, c’est que personne n’est venu m’interpeller pour évoquer le problème à ce moment-là. C‘est vraiment dommage. »

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Les rongeurs ont été aperçus vendredi dans un local technique. Mardi matin, la maire de Rennes et deux adjoints se sont rendus sur place, pour rassurer parents et personnels. A l’école Trégain, dans le quartier de Maurepas, à Rennes, tous les parents d’élèves ont reçu une note, à la sortie de l’école, via le carnet de correspondance. Mais dès ce mardi matin, la maire, Nathalie, Appéré, s’est rendu sur place avec deux de ses adjoints.Dans un local technique En cause, des rats qui ont été aperçus vendredi dernier dans un local technique servant de stockage, au niveau du restaurant scolaire. « Dès que nous avons appris la nouvelle, des mesures ont été prises immédiatement pour endiguer la prolifération des rats »,

Résultat de recherche d'images pour "rat domestique"

indique Lénaïc Briéro, l’adjointe à l’éducation. Un enfant mordu au mollet en 2013 Il faut dire que l’école Trégain a connu un précédent. En novembre 2013, un enfant avait été mordu par un rat, au mollet, dans la cour de l’école. L’élève de 8 ans avait été conduit à l’hôpital pour des examens, mais il avait pu sortir rapidement, en bonne santé. Des pièges ont été installés Cette fois, les services de la Ville ont déployé les grands moyens, en installant des pièges « non accessibles pour les enfants », ainsi qu’une herse dans le point de raccordement avec le réseau d’eaux usées. Des inspections quotidiennes ont été décidées, ainsi qu’un protocole de de nettoyage et de désinfection. La Ville étudie aussi la possibilité d’augmenter la fréquence de ramassage des poubelles.

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Depuis plusieurs semaines, ces locataires d’une HLM dans le quartier de Merville, déclarent être envahis par les rats. Une habitante affirme même avoir été mordue. « Passez devant, moi j’ose pas descendre. » Depuis qu’elle a vu des rats dans la cave, Josiane Le Lorec ne veut plus y mettre les pieds. Elle habite avenue du Général-de-Gaulle, à Merville, dans un immeuble HLM géré par Lorient Habitat. Il y a un mois, aux alentours du 20 juillet, un de ses voisins s’est retrouvé nez à nez avec un groupe de rongeurs en descendant prendre son vélo dans la cave. Peu de temps après, une autre voisine se fait mordre à la cheville alors qu’elle étend du linge sur un balcon commun et voit « un rat énorme s’enfuir dans les escaliers. Il était monté par un tuyau. » Josiane décide de répertorier les plaintes. Elle se rend à la mairie où on l’oriente vers le service sanitaire. « Ils ont admis être au courant d’un problème de rats depuis le mois de mai et nous ont demandé de faire une pétition ! s’indigne-t-elle. On a vraiment eu l’impression qu’on se moquait de nous. » Elle se tourne alors vers le gardien, employé par Lorient Habitat. À partir de là, « plus de nouvelles ». L’information est pourtant bien remontée jusqu’à l’organisme de gestion. Un technicien est aussitôt passé, au tout début du mois d’août, et a attesté de la présence des animaux. Des pièges ont bien été posés « mais les rats sont intelligents et savent éviter les appâts », explique Thierry Kuhn, responsable de gestion chez Lorient Habitat. Il admet que la communication n’a pas été parfaite avec les locataires. « Nous n’avons pas fait d’affichage systématique », concède le responsable. Mais chez les habitants de l’avenue de Gaulle, l’impression de ne pas être écouté provoque l’impatience, d’autant plus que les rats rongent les isolants des canalisations, font des trous dans les caves « et ne sont vraiment pas peureux,

Résultat de recherche d'images pour "rat domestique"

selon Josiane. Les enfants nous disent souvent en voir quand ils vont chercher leurs vélos au sous-sol, et ils ne s’enfuient pas. »Pour faire pression sur les gestionnaires, elle a fait passer un mot pour appeler au boycott des loyers. Elle assure que certains sont prêts à se joindre à elle.Car malgré les pièges, les rats sont toujours là. Thierry Kuhn se défend : « L’été est une saison où on observe une recrudescence des rats. Ce n’est pas une invasion que l’on réduit en un claquement de doigt. » Et les locataires de se demander ce qui peut bien attirer une telle population de rongeurs, « car on vit dans le seul immeuble à en avoir dans le quartier, précise la fille de Josiane. On aimerait une inspection des caves pour savoir s’il y a quelque chose de particulier. » Inspection ou pas, la coupe est pleine pour certains des locataires. Josiane estime « ne plus pouvoir vivre dans ces conditions ». Elle a demandé une mutation de logement auprès de Lorient Habitat.

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

La sexualité d’un rat est-elle affectée par son pantalon ? Un homme peut-il vivre comme une chèvre ? Les pierres ont-elles une personnalité? Voilà quelques-uns des sujets de recherche récompensés jeudi à Harvard par les iconoclastes « Anti-Nobel ». Chaque année, le comité des « Ig Nobel Prizes » (prononcer Higuenobel) distribue des prix à des équipes de chercheurs pour des travaux « qui font rire, puis réfléchir », selon la formule consacrée de l’événement. Lors de la 26ème cérémonie du genre, organisée à Cambridge (nord-est des États-Unis), sur le campus de la prestigieuse université de Harvard, le prix de reproduction est allé à un chercheur de l’université du Caire, Ahmed Shafik, pour ses travaux sur la sexualité des rats en pantalon. L’étude, dont la publication remonte à 1993, avait conclu qu’un rat portant un pantalon contenant du polyester était moins actif sexuellement que ceux faits uniquement de laine ou de coton. Le chercheur est décédé en 2007.Homme-chèvre Parmi les dix lauréats, a également été récompensé, dans la catégorie biologie, le Britannique Thomas Thwaites, qui a passé trois jours dans la peau d’une chèvre. Vainqueur du prix de biologie, ce designer de formation avait obtenu une bourse du Wellcome Trust, un fonds de recherche en biologie, pour financer son projet. Il a fabriqué des prothèses lui permettant de marcher longtemps à quatre pattes, avec des mouvements comparables à ceux d’une chèvre, y compris en pente car il a réalisé son expérience dans les alpes suisses. Il a également mangé de l’herbe, cuite à la cocotte-minute, lors des trois jours qu’a duré son expérience.

Résultat de recherche d'images pour "rat"

Thomas Thwaites a partagé son prix avec un autre homme devenu animal, le Britannique Charles Foster, qui a essayé d’imiter le style de vie d’un blaireau, d’un renard, d’un cerf, d’une loutre et d’un oiseau. Les deux hommes se sont vus octroyer, comme tous les lauréats présents, un trophée en forme de grande horloge ainsi qu’un billet de dix mille milliards de dollars zimbabwéens, d’une valeur inférieure à un centime d’euro.Une étude sur la personnalité des pierres Comme chaque année, les récompenses ont été remises par de vrais lauréats du prix Nobel, au nombre de quatre jeudi. Dans la catégorie économie, l’« anti-Nobel » a été attribué à une équipe de trois chercheurs, deux Néo-Zélandais et un Britannique qui se sont intéressés à la personnalité des pierres. Ils ont ainsi cherché à appliquer à des morceaux de roche le concept marketing de personnalité des marques, qui consiste à attribuer à des marques des traits de la personnalité humaine. L’étude a montré que des personnes mises en contact avec les pierres pouvaient leur attribuer des caractéristiques de la personnalité humaine. Les chercheurs en ont conclu que le concept de personnalité des marques devait être appréhendé avec beaucoup de prudence. Le prix de chimie décerné à Volkswagen Lors de la cérémonie agrémentée par des lancers d’avions en papier ou par un mini-opéra sur la création d’une seconde, le comité a aussi décerné le prix de chimie à Volkswagen. En l’absence d’un représentant, le constructeur automobile allemand a été récompensé pour avoir « résolu le problème des émissions polluantes excessives des automobiles en produisant (…) moins d’émissions à chaque fois que leurs voitures étaient testées ».

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

La lutte contre les ragondins et les rats musiqués s’organise depuis quarante ans, mais force est de constater que depuis quelques années, avec des hivers sont moins rigoureux et malgré les efforts accomplis, les populations de ragondins et de rats musqués ne sont plus maîtrisées. Les responsables de parcs naturels régionaux, s’inquiètent de l’état de dégradation des milieux humides.

D’où un colloque organisé, le 16 novembre à Fontenay-le-Comte par La Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (Fredon) des Pays de la Loire.

Résultat de recherche d'images pour "rat"

L’objectif ? Dresser un état des lieux afin de définir les futures stratégies de lutte à développer et à mettre en oeuvre dans les années à venir. Onze conférences et une table ronde sont au menu de ce rendez-vous ouvert à tous.

La veille, le mardi 15 novembre, l’après-midi est consacré est une visite de sites dans le Marais poitevin touchés par les dégradations dues aux ragondins et rats musqués.

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Avec Le Roi des rats, Annabelle Sergent, auteure et interprète de ses spectacles, livre une version moderne inspirée du Joueur de flûte de Hamelin. A voir ce soir, à l’Espace Jean-Vilar d’Ifs. Dans ses spectacles précédents, elle avait déjà exploré et traité à sa manière des grands archétypes de l’enfance comme les figures de Blanche Neige ou du Petit Poucet. Elle continue ici sa traversée des contes et légendes, et bâtit une fois encore un récit qui mêle intimement écriture textuelle et écriture de plateau. « L’écriture dramaturgique du Roi des rats est guidée par ma « signature artistique » depuis plusieurs créations », raconte la comédienne conteuse : « Seule en scène, plateau nu, avec pour partenaires de jeu la lumière et la musique. Dans cet espace d’ombres et de lumières, le texte peut donner place à des images de plateau qui prolongent l’imaginaire du spectateur. » Qui se souvient du joueur de flûte qui ensorcela les enfants et les rats de la ville de Hamelin en 1284 ? Nous sommes à New Hamelin, bien longtemps plus tard. La ville nouvelle s’est construite sur les ruines de l’ancienne. La bande à Joss se retrouve en secret,

Résultat de recherche d'images pour "rat"

échappant à la frénésie de la ville tentaculaire. Cachée dans les égouts Dans le nouvel Hamelin, les adultes sont trop affairés pour s’occuper de leurs enfants… Le maire, lui, est surtout préoccupé par l’éclat de sa ville à l’approche des fêtes de Noël… Cette ville nouvelle qui a voulu oublier son passé en a aussi oublié les leçons ! Dans les égouts est restée cachée la flûte. Elle sommeille et attend que quelqu’un vienne la chercher, pour remplir de nouvelles fonctions. « Pour cette nouvelle création, explique-t-elle, j’ai choisi d’explorer la légende du Joueur de flûte de Hamelin, intriguée par la place qu’occupe ce personnage énigmatique, ni tout à fait dans le monde des adultes ni dans celui des enfants. » Seule en scène, Annabelle Sergent revisite magistralement la légende en se mettant à la hauteur des enfants pour mieux pointer son actualité et nous interroger : quelle place pour nos enfants dans nos villes ? Quelle place plus généralement faisons-nous à l’enfance dans notre société d’abondance ? Mardi 4 octobre, à 19 h 30, Le Roi des rats, à l’Espace Jean-Vilar d’Ifs. Tarifs : de 3 à 15 €. Renseignements et réservations au 02 31 82 69 69.

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Avant d’entrer dans les ordres, le père Franck Legros, qui officie en Normandie, était petit rat d’opéra. Depuis, il n’a pas renié sa première passion et monte des spectacles avec des jeunes chrétiens.La scène se passe à Czestochowa, dans le sud de la Pologne. Un prêtre est lancé dans une danse endiablée sur fond de musique latine. Sa soutane se meut au rythme des pas esquissés. Il lance ses bras, et derrière lui, des jeunes chrétiens reprennent la chorégraphie.

Résultat de recherche d'images pour "rat domestique"

Ce qui achève de donner à la scène un aspect un brin irréel.À la fin du mois du juillet, cette vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. C’était lors des 31e Journées mondiales… >>> Lire la suite.

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr

Problèmes de rats, souris, cafards, puces, punaises de lit … ?

Intervention sur Paris et en IDF . Rapide et efficace au 01 43 08 15 17

10 ans d’expérience à votre service

Hier, les petits élèves de l’association Class danse se sont rendus à la résidence Yves-Blanchot, rue Chauffepieds pour proposer un après-midi de danse classique et de jazz. Une quarantaine de jeunes de 5 à 12 ans ont présenté une dizaine de chorégraphies, sous la tutelle de leur professeur Charlotte Chollet. Ce sont les premières esquisses du gala de danse qui sera donné en juin prochain au théâtre des Jacobins. Quarante des soixante résidents de l’établissement ont assisté à ce spectacle. Class danse compte 180 adhérents dont une trentaine d’adultes, pour des cours donnés à la salle de la Nourais à Léhon.

SOURCE

Les pros de la Dératisation à Paris et en banlieue: www.stoprat.fr